Ingestion de particules (sable, grêle) dans les entrées d'air, et compresseurs moteur

La durée de vie d'un turboréacteur dépend de l'environnement dans lequel il évolue la majeure partie de son existence. L'ingestion de particules comme le sable, par exemple au Moyen-Orient, endommage le profil des aubages des compresseurs au fur et à mesure du temps, et par conséquent réduit la longévité et les rendements thermodynamiques de la turbomachine.

L'étude a été réalisée avec un couplage gaz/particules (Eulérien et Lagrangien).

128 vues
Publications similaires

© Andheo 2007-2020

    Mentions Légales

29 Avenue de la Division Leclerc

92320 Châtillon

Afficher le N°