Discipline reine, en tout cas historique, de la simulation numérique, l'aérodynamique vise à évaluer les performances d'un véhicule vis-à-vis de la résistance à l'avancement produite par le frottement de l'air (la traînée et le fameux coefficient associé Cx) mais également, dans le cas du transport aérien, de la capacité à produire la portance qui permet de voler en s'opposant à l'attraction terrestre. Par extension, l'aérodynamique interne porte sur les performances des fan, compresseurs et turbines; elle s'applique aux moteurs aéronautiques, aux éoliennes, aux turbines à gaz...

Un atout compétitif

Limiter la traînée d'une voiture, d'un avion, d'un drone, c'est minimiser sa consommation énergétique, augmenter son rayon d'action, diminuer son bruit aérodynamique. Bref, que des avantages, mais pas une sinécure ! Contrôler la turbulence, limiter les décolllements, optimiser les formes, autant de challenges relevés grâce à la simulation aérodynamique.

 

Un atout sportif

Gagner en performances, c'est rendre son produit plus compétitif... C'est aussi remporter des compétitions ! La simulation aérodynamique s'est depuis longtemps invitée dans le sport automobile, la voile, le cyclisme, la natation.

Exemples de réalisations par simulation aérodynamique

Tout savoir sur la simulation numérique

Simulation aérodynamique

Simulation aérodynamique automobile Renault 4L

© Andheo 2007-2019

    Mentions Légales

29 Avenue de la Division Leclerc

92320 Châtillon

Afficher le N°